Aller au contenu / Aller à la navigation / Aller à la navigation thématique / Aller à la sous-navigation thématique / Aller à la recherche > accueil ([]+1) | la mairie ([]+2) | vivre ([]+3) | se distraire ([]+4) | se développer ([]+5) | découvrir ([]+6) | contact([]+7) | plan du site([]+8) |
mentions légales([]+9) | accessibilité ([]+0)

Historial Mère Agnès de Langeac

L’historial de Mère Agnès de Langeac est ouvert du 15 Juin au 15 septembre tous les après midi

Les murs de cet ancien monastère respirent désormais la vie de Mère Agnès à travers 600 m2 d’un très riche parcours spirituel, culturel et historique : chapelles, parloir reconstitué, présentation d’art sacré, enluminures.

- A proximité : le parc de l’Ile d’amour et de grands espaces de pique-nique, le monastère sainte Catherine à 300 m et la Collégiale St Gal. Grand parking gratuit quai voltaire

Parloir

La bienheureuse Agnès de Jésus

Sœur Agnès de Jésus Galand est née le 17 novembre 1602, elle est reçue dans l’Ordre de saint Dominique, comme tertiaire, en 1621. En 1623, elle participe à la fondation du Monastère Sainte-Catherine de Sienne à Langeac et revêt l’habit des moniales le 4 octobre. Dès 1627, elle exerce la charge de prieure. Par sa prière et ses conseils, elle va guider Jean-Jacques Olier vers la fondation des premiers séminaires de Saint-Sulpice. Elle meurt le 19 octobre 1634, laissant à ses sœurs la vocation particulière de prière pour les prêtres.

Le Monastère devient Historial

Le Monastère fonctionne jusqu’à la révolution. Les religieuses sont chassées et rejoignent leur famille, certaines sont emprisonnées. Les bâtiments saisis comme tous les biens du clergé sont transformés en hospice et ensuite en hôpital. Cette fonction se poursuivra jusqu’en 2002.

Grâce à la communauté religieuse qui a servi les malades, la chapelle et son annexe le parloir, ont conservé leur affectation cultuelle. La partie la plus importante de l’Historial qui appartient à l’hôpital est louée, par bail de 30 ans, à la paroisse de Langeac. Dans la chapelle magnifiquement restaurée sont placées les anciennes stalles des moniales. Ce lieu est utilisé par la paroisse comme chapelle d’hiver.

La vaste salle à manger de l’hôpital a été aménagée en lieu d’exposition d’ornements sacerdotaux provenant de la collégiale Saint Gall, de la sacristie de la chapelle de l’hôpital et du monastère Sainte Catherine. Un remarquable panorama de 3 siècles de création artistique d’ornements à l’usage de la liturgie : chasubles, chapes, aubes dans un état exceptionnel de conservation.

Chasubles

L’aménagement du parloir-oratoire permet d’imaginer ce qu’ont pu être les rencontres entre Agnès et Monsieur Olier.

Une salle est consacrée à la présentation de reproductions d’enluminures provenant du livre d’heure de Jacques de Langhac (XVe siècle), qui se trouve à la bibliothèque municipale de Lyon.

La reconstitution de la procession de la Fête Dieu rappellera des souvenirs aux visiteurs. Une vitrine consacrée à la dentelle, placée sous la protection de Saint Jean François Régis et une petite pièce ou sont présentés des objets liés à la piété populaire, complètent agréablement cette exposition.